Opération sauvetage de nids de perdrix grises

Oiseau emblématique de nos plaines, la perdrix grise est très souvent victime de l’activité humaine. Presque disparue du plateau volcanique du Velay à la fin des années 70, les chasseurs ont depuis 30 ans, instauré des repeuplements ainsi que des actions de gestion des populations. Pour tenter de sauvegarder la population aujourd’hui présente, les chasseurs lancent une opération de sauvetage des nids.

Opération sauvetage de nids d’avril à août

Chaque année, pour estimer les populations et estimer l’évolution des effectifs, les chasseurs effectuent des comptages. En parallèle, des aménagements tels que les cultures à gibier et des points d’agrainage en hiver sont mis en place afin d’offrir à la perdrix grise des conditions optimales de survie. Il faut tout d’abord rappeler que, dès le mois de mai, la perdrix grise niche au sol, principalement dans des parcelles céréalières, mais parfois en prairie et bordure de champs.

En Haute-Loire la perdrix grise est particulièrement suivie. En effet, au printemps et jusqu’à la fin de l’été, les travaux agricoles peuvent conduire à la destruction des nids. C’est pourquoi, la fédération des chasseurs de Haute-Loire met en place, en collaboration avec les ACCA de Seneujols et Bains une opération de sauvetage des nids.

Une opération en collaboration avec les agriculteurs

Laurent Cheymol, technicien de la FDC 43, explique : “Nous nous adressons donc aux agriculteurs situés dans le périmètre de gestion (voir carte), soyez vigilant lors de vos travaux et avertissez nous si vous trouvez un nid, nous viendrons récupérer les œufs pour les faire couver sous poule naine. Les oiseaux ainsi sauvés seront restitués au territoire concerné et pourront aussi servir à alimenter le conservatoire des souches de l’Office Français de la biodiversité.” Avant d’ajouter “Vous devez simplement prendre la précaution de protéger le nid en le recouvrant de végétation pour le protéger du soleil et des prédateurs le temps que nous intervenions.”

Il est important de noter que ces opérations sont menées bénévolement. Les nids sauvés iront dans les deux centres d’élevage situés à Seneujols et à Bains. Chacun pourra accueillir 100 oiseaux maximum élevés jusqu’à l’âge de dix semaines et seront par la suite relâchés sur leur territoire d’origine. Certaines perdrix seront gardées pour venir nourrir le conservatoire des souches de l’office français de la biodiversité.

Contacts

Pour cette opération, deux personnes sont habilitées à élever des perdrix et son donc référentes du projet. Si vous tombez sur un nid de perdrix lors de votre activité professionnelle, veuillez à les contacter.

  • Pierre Bonnaud (ACCA Seneujols) au 06 40 73 28 68
  • Laurent Cheymol (technicien FDC43) au 06 07 30 91 57

- Annonces -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Annonces -

La barre d’envol sauve le gibier

1
Agriculteurs et chasseurs sont d'accord sur le sujet, une barre d'envol installée sur l'avant du tracteur durant la fauche sauve des vies....

Un motard percute un chevreuil

0
Les collisions avec la grande faune ne sont pas rares. La preuve en est, à Luzay, dans les Deux-Sèvres, un motard a...

Je retourne ma veste…

14
Vous connaissez sans doute l'opportuniste, cette chanson de Jacques Dutronc qui a comme refrain les vers suivants : "Moi je ne...

Sens caché.

0
Reflet d’une réalité familière, la nature morte connait un véritable âge d’or au 17e siècle. Sa disposition dans une niche plaisait beaucoup...

Bécassine des marais, pas si bête !

0
Connaissez-vous la bécassine des marais ? Comme son nom l'indique, cet oiseau vit dans les zones humides. Animal discret et typique de...
186,987FansJ'aime
455SuiveursSuivre
10,800AbonnésS'abonner
- Annonces -

Vidéos

Vidéos de Chasse TV : La passion de la palombe

Filmé pendant une saison la migration des palombes pour un résultat comme celui là nous fait tellement plaisir . De nombreux souvenirs, de loupés,...

Une compagnie de sanglier filmée au drone

A l'heure du nourrissage les sangliers sont de sortis et le drone aussi !  

Tirer à l’arc dans une véranda n’est pas forcement une bonne idée.

Tirer à l'arc c'est du sport , il faut savoir s'entrainer trés réguliérement mais pas n'importe où . Cet homme fera la triste expérience...

Le 1er sanglier de Jean Baptiste

Jean Baptiste est un chasseur du Sud de la France non loin de Marseille il nous raconte l'histoire de son 1er sanglier, lui le...

Une très belle balle sur sanglier

Une belle balle sans système de visé et oui c'est encore possible. 
- Annonces -

J’aime la Chasse, le média de promotion de la chasse et de la ruralité Retrouvez toutes les actualités de la chasse : vidéos de chasse, chiens de chasse, fédérations de chasse (fdc), armureries, équipements de chasse, vénerie, chasse au grand gibier, chasse petit gibier… N’ayons pas peur de dire “J’aime la Chasse” !

- Annonce -
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.