Pourquoi devenir chasseur ?

Chasseur de petit gibier - Pourquoi devenir chasseur ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une personne pourrait choisir de devenir chasseur.

Voici quelques-unes des raisons les plus courantes :

  1. La passion pour la nature : Les chasseurs sont souvent des personnes qui apprécient la nature et qui aiment passer du temps à l’extérieur. Ils apprécient les moments passés à observer les animaux et à explorer les forêts, les montagnes et les prairies.
  2. La conservation de la faune : Les chasseurs jouent un rôle important dans la conservation de la faune en régulant les populations d’animaux. Ils peuvent aider à éviter les surpopulations, qui peuvent causer des problèmes tels que la destruction des cultures et des habitats naturels.
  3. La tradition familiale : Pour certains chasseurs, la chasse est un art qui se transmet de génération en génération. Ils peuvent avoir grandi en observant leur père ou leur grand-père chasser et ils peuvent avoir hérité de leur amour pour la nature et de leur savoir-faire.
  4. La nourriture : Certaines personnes choisissent de devenir chasseurs pour avoir accès à de la viande fraîche et naturelle. La chasse permet de se procurer de la viande de qualité supérieure à un coût moindre que celui de l’achat de viande en magasin.
  1. L’aventure et le défi : La chasse peut offrir une expérience excitante et stimulante pour ceux qui aiment être au grand air, explorer de nouveaux endroits et relever des défis. La chasse peut également être un excellent moyen de se déconnecter de la vie quotidienne et de se concentrer sur soi-même et sur la nature.
  2. La pratique sportive : Pour certains, la chasse est considérée comme un sport, qui nécessite une bonne condition physique, une bonne préparation mentale, et une bonne connaissance des animaux et de leur comportement. La chasse peut être une activité physique intense qui permet de travailler différentes capacités physiques comme l’endurance, la résistance et la coordination.
  3. La participation à la communauté : Les chasseurs sont souvent des membres actifs de leur communauté, qui s’engagent dans des activités de conservation et de protection de la faune et de l’environnement. Ils peuvent également participer à des événements organisés par des associations de chasseurs, ou des clubs de chasseurs.

Il est important de noter que la chasse est une activité réglementée par les lois et les règlementations en vigueur, et qu’il est nécessaire de respecter les règles et les limites établies pour protéger la faune et l’environnement. Il est donc important de réfléchir aux raisons pour lesquelles on souhaite devenir chasseur et de s’assurer que cela est en accord avec ses valeurs personnelles.

(Vidéo): Une triplé de sanglier !

Dans cette vidéo, mise en ligne par la chaine Youtube Chasseur Alsacien. À travers celle-ci, vous pourrez suivre Robin et son camarade Nico, deux jeunes chasseurs d’Alsace, au cours de trois battues au grand gibier dans les forêts de leur magnifique région. Lors de leur première traque, Robin aura la chance d’observer à deux reprises des hardes de cervidés mais ne sera pas en condition de tirer pour des raisons de sécurité. Mais la deuxième battue va se passer autrement. En effet, lors de la deuxième battue, les choses vont se précipiter et Nico va réaliser un triplé sur une compagnie de sanglier déboulant devant son poste.
Robin quant à lui aura la joie de prélever un faon qui suivait sa mère. Le jeune chasseur, plein d’émotion, rendra les honneurs à l’animal d’un beau gabarit. Lors de la troisième traque, Robin ne pourra pas tirer une compagnie de sangliers qui franchissait sa ligne car l’angle de tir de 30 degrés n’aurait pas été respecté.

Pour résumer : Tirs précis et opportuns, respect des règles de sécurité et d’éthique ainsi que tableau conséquent: Une très belle vidéo que nous invitons bien évidemment à regarder !

Source : Chasseur Alsacien : UNE BATTUE DE DINGUE !! Triplé de sanglier

Cet homme se fait charger par un sanglier

sanglier qui charge un homme
Voici une scène de chasse qui a été filmée sur un portable et vécue par un chasseur qui attendait patiemment à son poste les sangliers

Au bord d’une route avec devant lui un grand champ et au fond un bois où se passe la battue. Tout à coup un sanglier, sans doute poussé par les chiens, apparait à l’entrée du bois et décide de traverser la plaine en pleine course. Arrivé devant la route il ralenti, traverse puis franchi le fossé. Il regarde en direction du chasseur et tout d’un coup il change subitement de direction.

Il se met alors à vouloir charger l’homme. L’homme en question, prit de surpris, hésite à tirer. Une mauvaise hésitation car le sanglier est très vite près de lui et le bouscule brusquement sans lui faire plus de mal que ça. Heureusement pour lui, il ne fait que tomber par terre.

Cliquez ci-dessous pour visionner la vidéo en question :

Tout savoir sur la traque-affût

La traque-affût est une méthode de chasse qui n’est pas nouvelle, mais qui est réapparue récemment. L’idée est de placer des chasseurs sur des miradors dans la zone de chasse, au lieu de les placer à l’extrémité. Tous les miradors sont espacés de 250 mètres, et les chasseurs peuvent tirer à 360 degrés, jusqu’à 40 mètres.

Continue reading

[Recit] Bécasse d’une vie !

Greg S. a pu avec son ami Picou profiter d’un moment rare que de nombreux chasseurs n’auront jamais la possibilité de rencontrer, il nous raconte !

Individus leuciques (le leucistisme, ou leucisme, est une particularité génétique due à un gène récessif dans la plupart des cas, qui conduit à une couleur blanche à la fourrure, plumes ou écailles d’animaux qui seraient normalement de couleur différente) car elles ont les yeux noirs, normalement colorés.

Ce matin avec mon ami « Pacou » nous avons décidé d’aller faire le bord de la rivière l’orbieu à la recherche de la belle avec mon fidèle compagnon « pilou » épagneul breton.

Après une heure de chasse et plusieurs remises vides « pilou » se met à l’arrêt dans un mélange de frênes et de ronces. Je m’en approche lentement, la belle ne se fait pas prier pour décolleret la stupéfaction !

Elle est blanche !

Je crie à Pacou qui était positionné un peu plus bas.

Deux coups retentissent, manqué ? Apparement oui. Je l’entrevois et je lache à mon tour un coup entre les frênes, je la manque aussi.

La belle sort du bord de la rivière, fait un tour dans les vignes et revient se remettre à 200m environ dans le bord de rivière.

Petite discussion avec mon ami et nous nous dirigeons vers l’endroit où nous l’avons vu se posé.

A nouveau Pilou est à l’arrêt un cours instant et la belle decolle à nouveau et ressort en direction des vignes. Pacou qui était posté un peu au dessus, voit sortir dans les vignes ce magnifique oiseau. Il lâche un coup et la belle tombe au pied d’une souche.

Le temps de sortir du bord de la rivière je vois mon Pilou arriver tout fier avec son oiseau dans la gueule.

Quel moment de joie, un souvenir gravé à jamais.

Je suis resté tellement bête quand elle a décollé la première fois que je n’ai même pas tiré de suite.