Skip to content

Des chevreuils tués par des chiens non tenus en laisse

Cela se passe en forêt de Soignes, près de Bruxelles. Les agents des forêts ont constaté qu’au moins trois chevreuils avaient été tués par des chiens non tenus en laisse.

Trop de chiens non tenus en laisse

La forêt de Soignes est un massif de 5000 hectares situé au Sud-Est de Bruxelles. Les promeneurs du dimanche y vont en famille et parfois avec leurs chiens pour prendre l’air. Malheureusement, les toutous ne sont pas tenus en laisse alors que c’est obligatoire. L’instinct du chasseur reprend vite le dessus et certains se lancent à la poursuite des chevreuils. Le constat est désolant pour les agents forestiers. Ils en ont découvert trois morts en quelques jours dont l’un qui agonisait. “Quand je suis arrivé, il était pratiquement mort. Je n’ai pu que l’achever“, témoigne le forestier.

David Kuborn, le directeur de la fondation de la forêt de Soignes constate que la fréquentation a énormément augmenté. Familles, cyclistes, promeneurs de chiens… tout ceci a un impact sérieux sur la faune et la flore. Cela ne concerne pas que les chevreuils. Si un chien non tenu en laisse vient renifler une couvée au sol, la femelle peut ne plus revenir. Ceci est particulièrement valable en période de reproduction quand faons, levreaux et couvées sont fragiles.

Des citadins inconscient et ignorants

C’est le seul endroit où ils peuvent marcher et courir. Le jardin est trop petit pour cela. Nous venons ici pour que le chien puisse un peu bouger. dit l’un des promeneurs. Il fallait peut-être réfléchir avant de condamner un chien à vivre dans un espace trop petit pour lui…

Il y a fort à parier que parmi ces marcheurs, bon nombre sont défavorables à la chasse car nous dérangeons la faune, car nous sommes cruels avec nos chiens et avec Bambi. Nous aimerions leur faire remarquer que nos chiens courent, vivent à la campagne et sont en pleine forme. Ils ne vivent pas dans un jardinet ou un appartement. Alors qui est cruel avec son chien ? Il faudrait peut-être leur faire remarquer que nous ne chassons pas en période de reproduction des chevreuils et que nous ne tirons pas les faons. Leurs gentils toutous ne font pas ces différences. Alors, qui est cruel avec les animaux ? Ils vont nous répondre qu’ils ne savent pas et ne connaissent pas la faune. Mais alors pourquoi nous condamner sans rien savoir ?

Sur le même sujet :

—> Dérangement et braconnage en période de brame

—> Le chevreuil, petit prince de nos campagnes

—> Charte du preneur en forêt (ONF)

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments