Skip to content

Le préfet exclut l’ ASPAS du comité loup. Une bonne nouvelle !

Le préfet de l’Hérault vient d’exclure l’ASPAS du comité loup départemental. Une bonne nouvelle pour la ruralité !

Les masques tombent, les pitres de l’ASPAS sont exclus

Le préfet de l’Hérault a décidé d’exclure l’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages) du comité loup du département. L’ASPAS joue évidemment les offensés et dit ne pas comprendre cette décision. Il semble que la raison l’ait enfin emporté et que les adorateurs du loup ne soient plus les bienvenus dans ce comité. Hélas, l’ASPAS reste membre du groupe national loup. Cette association pourra encore exercer son lobbying et ses pressions pour que le loup puisse continuer à faire des ravages dans nos campagnes.

A quoi servent ces associations ? Pourquoi les prendre au sérieux ?

A quoi servent donc ces associations à part faire des cagnottes pour créer des zoos qui tombent en faillite ? Rappelez-vous le zoo de Pont-Scorff, sa cagnotte lancée par Hugo Clément, ses déboires et sa faillite lamentable. Les 600 000 euros collectés auprès de généreux naïfs ont disparu sans qu’aucun animal n’ait été réintroduit dans son milieu naturel. C’était pourtant la mission annoncée à grand renfort de publicité. De quel autre titre de gloire peut s’enorgueillir l’ASPAS ? Qu’ont-ils accompli pour protéger la nature ? Acquérir des terrains et y interdire toute activité humaine n’est pas ce que l’on appelle de la gestion ni de la protection. D’ailleurs les sangliers y trouvent refuge en grand nombre, ce qui rend les agriculteurs voisins furieux.

Lire aussi :

—> Rewild de Pont-Scorff, le cauchemar des animaux. Les zozos du zoo.

—> Pont Scorff, le zoo de Hugo Clément et de Rewild en cessation de paiement. Les donateurs ont été trompés !

Le plan national loup

Il faut savoir que le plan national loup inclut différents acteurs dont des associations dites de protection de l’environnement (LPO, ASPAS, France Nature Environnement, FERUS…). Celles-ci avaient boycotté les premières réunions pour protester contre le fait que chasseurs et éleveurs y soient représentés ! Oser s’indigner que les éleveurs soient présents montre bien l’incroyable arrogance de ces activistes et leur volonté d’agir sans aucun contrôle. Il semble que le vent commence à tourner. La décision du préfet de l’Hérault fait suite à celle du nouveau préfet en charge du dossier loup au niveau national qui a annoncé de nouvelles méthodes de comptage.

Lire aussi : Nouvelles méthodes de comptage des loups. Un désaveu pour l’OFB ?

En effet, tous les acteurs sérieux de terrain contestaient les chiffres annoncés par l’OFB. L’office a d’ailleurs essayé de se dédouaner avec une intervention assez peu convaincante (litote) d’un des ses directeurs généraux. Rappellez-vous : “nous ne comptons pas les loups, nous les suivons”

Voir : L’ OFB ne compte pas les loups, il les suit…

Les deux missions du plan loup

“Le plan loup a pour objectif d’élaborer une nouvelle méthode de gestion de l’animal, fondée sur une meilleure connaissance de l’espèce et de ses modes de vies, pour mieux la protéger et permettre également la protection des troupeaux et des éleveurs” nous dit la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes. C’est cet organisme qui est en charge du plan loup au niveau national. Une de ces deux missions est une “réussite” : protéger le prédateur, ses effectifs augmentent et il est présent à peu près partout en France. Quant à la seconde, protéger les troupeaux, c’est un échec total. Tous les éleveurs de France vous le diront. Les indemnisations ne couvrent pas la totalité des pertes après des attaques, les mesures de protection sont inefficaces voire handicapantes pour les éleveurs (rappelez-vous la condamnation de l’un d’entre eux à cause de ses patous qui avaient mordu des promeneurs) et le loup commet de plus en plus de dégâts dans de plus en plus de régions de France.

Lire aussi :

—> Un éleveur condamné à cause de ses patous. Scandale et incohérence

—> Plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage (ministère de la transition écologique)

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments