Skip to content

Les gardes forestiers, nouvelles victimes des pseudos-écolos

Depuis plusieurs mois, maintenant, les gardes forestiers sont victimes d’agressions multiples dans l’hexagone. Si le métier est passionnant, paisible, de plus en plus de gardes forestiers se font agresser verbalement, et même physiquement. Parfois même, les engins sont vandalisés.

Agressions et vandalisme dans nos forêts

Ainsi, en France, depuis plusieurs semaines, des gardes forestiers se sont fait agresser. Ces bûcherons sont aujourd’hui pris à partie par des riverains ou des promeneurs, devenus justiciers de la nature, qui ne comprennent pas pourquoi l’ONF abat des arbres. En forêts de Versailles par exemple, les agents de l’office national des forêts ont fait une triste découverte sur leurs panneaux. Tags, insultes, appels au suicide. Des propos qu’ils retrouvent parfois devant chez eux. Ces comportements haineux se multiplient, créant une ambiance de travail compliquée. Par ailleurs, un garde explique, « le but, ce n’est pas la destruction de la forêt, c’est son entretien« . Aussi, le mois dernier, un engin, de 350 000 €, quasi neuf a été détruit par le feu. Face à ces actes qui se répètent et qui ne laissent plus place au hasard l’industrie du bois réclame une cellule de gendarmes spécialisés.

Lire aussi : Les métiers de l’ONF, la forêt pour passion

Reportage vidéo

Sur le même sujet :

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments