Skip to content

Le loup indirectement responsable des incendies du Haut Var ?

Cela peut paraître surprenant mais le loup aurait sa part de responsabilité dans les gigantesques incendies qui ont ravagé le Haut Var en juillet.

Un maire accuse le loup.

Fin juillet, ce sont 1700 hectares qui sont partis en fumée à cause d’un incendie autour de la commune d’Artigues dans le haut Var. Le maire de cette commune a une explication surprenante de prime abord mais cohérente quand on se penche sur le problème. Il déclare : “Il y a de plus en plus de loups et beaucoup de bergers ont abandonné les troupeaux. Cette année la forêt n’a pas été entretenue, il n’y a pas eu de débroussaillement”. Il ajoute “cette herbe sèche favorise les départs de feu plus rapidement qu’avant”. En effet, les terres où des moutons pâturent sont naturellement et écologiquement débroussaillées par ces animaux. Malheureusement, le haut Var est une zone où les loups sont nombreux et, lassés de trop d’attaques, bien des bergers et éleveurs ont abandonné ou laissent leurs troupeaux en espace clos. Fini l’entretien des espaces forestiers.

Une thèse crédible selon certains spécialistes.

Selon certains spécialistes, le débroussaillage effectué par les troupeaux est la meilleure stratégie pour lutter contre les feux de forêt. Les communes passaient des contrats avec les bergers et les éleveurs pour entretenir des surfaces à risque. Les zones ainsi défrichées servaient de pare-feu.

Un autre scientifique confirme cette analyse et déplore le phénomène généralisé de repli des troupeaux des zones boisées.

Le Var est durement touché par les dégâts du loup.

Les trois meutes officiellement recensées dans la zone ont tué plus de 1000 brebis en un an faisant du Var le quatrième département le plus touché par ces attaques. Le pâturage en espace ouvert est devenu trop risqué malgré les mesures de protection (chiens et clôtures). Même le très officiel INRAE admet que le loup doit de nouveau craindre l’homme. https://www.inrae.fr/actualites/loup-elevage-bilan-27-ans-coexistence

Le nombre de 3 meutes et d’ailleurs considéré comme largement sous-estimé par d’autres spécialistes et ceci est confirmé par les données disponibles sur la Carte Européenne de Prédation que vous pourrez consulter en cliquant sur le lien suivant : https://pnc.e-conception.fr/map

Le loup n’est pas l’ami de la biodiversité.

Comment peut-on oser prétendre que le loup est l’ami de la biodiversité ? Comment un prédateur qui n’a pas de prédateur peut-il être contrôlé, si ce n’est par l’homme ?Quand on sait ce que les incendies causent comme ravage sur la faune sauvage, quand on sait que le loup a pratiquement éradiqué les mouflons de nos massifs alpins, quand les bergers ne montent plus en estive à cause des attaques et que les milieux se referment, détruisant ainsi les milieux favorables aux galliformes de montagne… Le discours des adorateurs du loup est un scandale et une suite de contre-vérités.

NDLR : Les 2 organismes cités dans l’article nous ont demandé de retirer les citations et le nom de leurs instituts. Les interviews dataient d’un article de 2017 du Figaro et les deux personnes citées mettaient bien en cause la prédation du loup comme source principale de la déprise agricole et principalement de l’élevage dans cette partie du Var. Déprise qui conduit à un mauvais entretien ou plus d’entretien du tout de cette forêt méditerranéenne. Le Figaro titrait, dès 2017, “Le loup a-t-il sa part dans les incendies du Var ?” Voici le lien vers l’article du Figaro : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/07/27/01016-20170727ARTFIG00256-le-loup-a-t-il-sa-part-de-responsabilites-dans-les-incendies-du-var.php?al_applink_data=%7B%22target_url%22%3A%22https%3A%5C%2F%5C%2Fwww.lefigaro.fr%5C%2Factualite-france%5C%2F2017%5C%2F07%5C%2F27%5C%2F01016-20170727ARTFIG00256-le-loup-a-t-il-sa-part-de-responsabilites-dans-les-incendies-du-var.php%3Ffbclid%3DIwAR1328apdbdd4fYt3FgqKZ07GfVw7t8ZXb2gWgUvZmcQomAYSzQdBUnpnXg%22%2C%22extras%22%3A%5B%5D%2C%22referer_app_link%22%3A%7B%22url%22%3A%22fb%3A%5C%2F%5C%2F%5C%2F%22%2C%22app_name%22%3A%22Facebook%22%7D%7D

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
20 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Cela peut paraître surprenant mais le loup aurait sa part de responsabilité dans les gigantesques incendies qui ont ravagé le Haut Var en juillet. Un maire accuse le loup. Fin juillet, ce sont 1700 hectares qui sont partis en fumée à cause d’un incendie autour de la commune d’Artigues dans le haut Var. Le maire […]  […]