Skip to content

Une pâte et des ailes

Honneur au pâté en croûte, met de choix et maître des tables aristocratiques dès le Moyen-Âge. Grand classique du répertoire culinaire, cette composition culinaire complexe se reconnaît à son imposante pâte dorée, gardienne d’un temple protégeant des préparations très diverses.
Souvent associé au gibier, le pâté s’accompagne parfois d’une véritable mise en scène et devient la vedette des tables les plus raffinées. Plumes de faisan ou de paon reconstituent des volatiles tout autant appréciés pour leurs qualités esthétiques que pour la finesse de leur chair.
Arborant un magnifique panache de plumes, le beau pâté du peintre hollandais Pieter Claesz rivalise d’élégance avec les autres plats sur cette appétissante nature morte du 17ème siècle.

Pieter Claesz – Nature morte – 1627 – Courtesy of National Gallery – Washington

En savoir + (dont la recette actualisée du pâté de Chartres) : https://arthist.typepad.fr/artchasse_chasscrois/

ANNONCES

Les dernières actualités

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments