Skip to content

Anti-chasse, les adhérents ALF ravagent une cabane de chasse

Une fois n’est pas coutume. Les actes anti-chasse perdurent et personne n’agit. Ainsi, dans le sud de la France, les extrémistes anti-chasse d’ALF (Animal Liberation Front) ont ravagé et pillé une cabane de chasse.

Acte anti-chasse : chasseurs = tueurs

Comment ne pas être écœuré, énervé, après les actes qui ont eu lieu. Mercredi, l’ALF a revendiqué le ravage et le pillage d’un relais de chasse dans le sud de la France. Local dégradé, saccagé, les murs taggués un acte odieux qui souligne et rappelle le niveau intellectuel de certains zozos animalistes. S’en prendre aux chasseurs, c’est s’en prendre à la chasse française.

Ainsi, sur les murs du local, on peut voir « chasseurs = tueurs » ou encore les noms et prénoms des victimes d’accident de chasse. Si le risque zéro n’existe pas, les instances cynégétiques tentent de s’en rapprocher et de former les chasseurs à la sécurité de manière plus poussée. Généraliser la chasse par le biais des accidents est un euphémisme. Rappelons également que ce groupuscule s’est déjà illustré dans le passé par ses actions violentes et ses dégradations vis à vis des biens des chasseurs.

Lire aussi : Déclarer un acte anti-chasse

Soutien à l’équipe de chasse

Le lieu exact de l’attaque n’a pas été communiqué. Cependant, des photos ont circulé sur les réseaux sociaux et montrent l’ampleur des dégâts. On constate que ces fanatiques n’ont aucune limite. Pour rappel, en cas d’attaque ou de dégradation, signalez l’acte sur le site de la fédération nationale des chasseurs. Nous souhaitons courage à l’équipe de chasse concernée et nous leur apportons tout notre soutien.

Sur le même sujet :

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments