Skip to content

La fédération de l’Oise veut mieux connaître le vanneau huppé

Collecter des informations et des données sur la faune, est une des missions des fédérations départementales des chasseurs. Il s’agit de mieux connaître les espèces. La fédération nationale des chasseurs, renouvelle le programme VAGNOLIRE (collecte d’échantillons biologiques de vanneaux huppés) initié en 2019. Espèce classée vulnérable par l’UICN en 2021, il est important d’agir puisque sa chasse se voit remise en question.

Collecter des informations pour mieux connaître les populations

Depuis 2021, le vanneau huppé est classé espèce vulnérable par l’UICN. Non pas du fait de la chasse mais à cause de la disparition progressive des biotopes favorables. La dégradation des milieux d’accueil pour la reproduction est l’une des principales causes. Une certaine agriculture et l’artificialisation des sols engendrent des conséquences néfastes pour l’alimentation et la reproduction du vanneau huppé.

Bien que les effectifs soient en baisse, interdire la chasse de cet oiseau serait contre productif puisque seuls les chasseurs se soucient d’améliorer l’habitat du vanneau. Il est donc très important de collecter des informations sur les populations, telles que l’âge et le sex-ratio. Si aucune donnée scientifique n’est récoltée, la chasse ne pourra perdurer. L’absence de modélisation des dynamiques des populations rendra difficile la défense de nos intérêts auprès des instances qui risquent de faire valoir le principe de précaution. Car aujourd’hui, au niveau de l’Europe, les “experts scientifiques” discutent d’un prélèvement adapté. Adapté à quoi ? Autant dire, lorsque l’on voit le résultat pour le courlis cendré et la barge à queue noire, il va falloir être convaincant. La gestion adaptative qui fonctionne si bien aux États-Unis est un échec en France tant les positions des “protecteurs de l’environnement” sont dogmatiques et non scientifiques et pragmatiques.

Lire aussi : ce qu’il faut savoir sur la tenderie

VAGNOLIRE un programme de la FNC initié en 2019

VAGNOLIRE est un programme scientifique initié en 2019 par la FNC. Le but est la collecte d’échantillons sur l’espèce vanneau huppé. En 2019 grâce aux chasseurs, le réseau a pu récolter plus de 700 vanneaux dans 24 départements dont celui de l’Oise. Pour une première, le programme a été une vraie réussite. Après ces récoltes, chaque oiseau a fait l’objet de relevés biométriques. L’analyse des données récoltées est en cours et annonce des résultats prometteurs.

Face à tel engouement et une telle réussite, le programme se poursuivra jusqu’en 2023. L’objectif est de consolider les travaux menés sur les critères d’identification, renforcer les connaissances sur la productivité de cette espèce, et lancer des recherches, annonce sur son site la FDC60. La participation de tous les chasseurs est essentielle. Si vous souhaitez participer au programme voici les démarches à suivre :

Une fois les échantillons renseignés et prêts, ils sont à envoyer à la fédération des chasseurs de l’Oise. Ce programme est primordial pour la sauvegarde de nos pratiques cynégétiques. Il est donc important de le valoriser et de communiquer à son propos. La chasse doit se défendre collectivement et doit se renforcer scientifiquement. Nous avons les compétences, il est donc important de les utiliser.

Sur le même sujet :

—> Le vanneau huppé, cet élégant limicole.

—> La commission européenne lance une offensive contre la chasse

—> Les chasseurs suivent des oies cendrées avec des balises GPS

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments