Skip to content

Le grand livre de chasse de Gaston Fébus, un vrai chef d’oeuvre.

Ce grand chasseur, passionné par les chiens, a écrit un traité sur la chasse qui devrait trouver une place dans toute bibliothèque de chasseur. Il expliquait sa passion pour la chasse de la manière suivante : “elle prépare à la guerre, assure une meilleure santé, permet de communier avec la nature et ouvre les portes du paradis.”

Qui était Gaston III, comte de Foix, vicomte de Béarn ?

Gaston III de Foix-Béarn, comte de Foix et vicomte de Béarn (né en 1331, mort en 1391), grand seigneur du XIV° siècle, hérite d’un domaine morcelé. Il s’avère être un fin diplomate, stratège et tacticien et profitera des conflits entre les maisons de France et d’Angleterre pour assoir sa domination sur le piémont nord pyrénéen. Il a choisi son surnom de Phébus (ou Fébus), en référence au dieu antique Phoibos et au mythe solaire qui lui est associé. Ce grand seigneur avait compris l’intérêt de la communication et il a cultivé son image considérant qu’elle était tout aussi importante que ses succès diplomatiques et militaires. Mais ce qui nous intéresse surtout est sa passion pour la chasse et le livre qu’il nous a légué.

Gaston Fébus, le chasseur.

Gaston Fébus est considéré comme un des plus grands chasseurs de son temps. L’abbé de Moissac dit de lui : “Il était passionné par la chasse et possédait mille chiens.” Le parc qui entoure son château est peuplé de cerfs et de daims, le château, lui-même est décoré de tapisseries et de peintures représentant des scènes de chasse et de trophées. Son érudition cynégétique est connue de tous les grands princes de l’époque et certains lui demandent des conseils comme Jean d’Aragon ou le prince de Galles, connu à l’époque comme le Prince Noir. Nous vous avions parlé d’une très belle exposition lui avait été consacrée en Vendée cet été (voir l’article en cliquant ici).

Le livre de chasse

C’est un chef d’oeuvre qui est à la fois un recueil de souvenir et un traité sur l’art de la chasse dans lequel l’auteur nous livre ses observations et conseils. Vers 1387, Gaston entreprend l’écriture de ce traité. Il sera rédigé en français et connaîtra un succès immédiat qui durera bien au-delà de la vie du comte puisque le fameux naturaliste Buffon l’utilisera encore comme référence à la fin du XVIII° siècle. L’ouvrage est consacré à la vénerie médiévale, (venari en latin signifie chasser). En introduction de son livre, Gaston Fébus explique sa passion pour la chasse de la manière suivante : “elle prépare à la guerre, assure une meilleure santé, permet de communier avec la nature et ouvre les portes du paradis.”

L’œuvre, dédié à son compagnon de chasse et de combat Philippe le Hardiduc de Bourgogne, comprend quatre livres:

  • Sur les Bêtes Douces et Sauvages ;
  • Sur la Nature et les Soins aux Chiens ;
  • Sur les Instructions pour Chasser avec des Chiens ;
  • Sur la Chasse avec des Pièges, des Collets et des Arbalètes.

Le livre original est illustré par des enluminures superbes qui sont de véritables oeuvres d’art. Le livre contient 87 miniatures qui ont été réalisées par les plus grands maîtres de l’époque : le maître des Adelphes, le maître d’Egerton et le maître de l’Epître d’Othéa.

Exemples d’enluminures
La passion des chiens

Il existe aujourd’hui 17 exemplaires manuscrits de ce livre que l’on peut voir dans diverses bibliothèques célèbres. En France, nous pouvons l’admirer dans sept endroits : à la Bibliothèque nationale de France à Paris, à la Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras, à la Bibliothèque municipale de Lyon, au Musée Thomas-Dobrée à Nantes, au Musée national du château de Pau et à la Bibliothèque municipale de Tours. Vous pouvez aussi acheter la réédition d’aujourd’hui parues chez Citadelle et Mazenod qui offre la reproduction intégrale (texte et illustrations) du manuscrit de la Morgan Library, l’un des rares – et des plus beaux- exemplaires conservés dans le monde. Lien vers le livre en cliquant ici.

ANNONCES

Les dernières actualités

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments