Skip to content

Près de Lyon, des miradors de nouveau vandalisés

La politique écologiste mise en place sur la métropole n’aide en rien. Dans le Rhône, près de Lyon, les chasseurs sont en colère et cela se comprend. En effet, depuis plusieurs semaines, de nombreux miradors ont été vandalisés. Ce phénomène est grandissant et la politique locale influe dessus.

Miradors vandalisés, chasseurs en colère

Le phénomène n’est pas nouveau, il est même en expansion et en croissance constante. La destruction d’installations cynégétiques figure en tête de liste dans le vandalisme rural. Cette semaine, encore une fois, la fédération départementale des chasseurs du Rhône et de la Métropole de Lyon a constaté la destruction de plusieurs miradors sur le département. Ces outils, dédiés à la sécurité des chasseurs et usagers de la nature subissent la mentalité des zozos anti-chasse.

Ces miradors détruits se situent dans les Monts de Lyonnais et dans le Pays des Pierres Dorées, aux portes du Beaujolais. Le vice-président de la région AURA s’est rendu sur le terrain pour constater ce triste phénomène. « La Région utilisera toutes les voies de recours juridiques possibles pour que ces délinquants soient condamnés à payer toutes les destructions. Nous financerons les postes de tir détruits en apportant aux sociétés de chasse l’aide financière nécessaire : chaque poste de tir détruit sera ainsi remplacé« , promet Philippe Meunier.

Lire aussi : Signaler un acte malveillant

Une accalmie et ça repart

Depuis quelques mois grâce à la supervision et vigilance des gendarmes, les dégradations ont été décroissantes. Cependant, avec l’arrivée des beaux jours, les destructions reviennent de plus belles et de plus en plus nombreuses. Pour les chasseurs et la FDCRML le phénomène devient usant et la colère gronde. « Ces aménagements sont d’autant plus utiles que les populations de grands gibiers et notamment de sangliers sont en plein essor dans les territoires périurbains (…) leur régulation et la prévention des dégâts qu’ils commettent sont une véritable mission de service public confiée aux chasseurs« , explique la FDCRML. Face à ces comportements, la fédération encourage à porter plainte et à signaler ces actes sur le site de la FNC.

Sur le même sujet :

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments