Skip to content

Le retour du virus Influenza Aviaire ?

Grippe aviaire, le retour

Cela fait maintenant quelques semaines que la menace de la grippe aviaire ère sur plusieurs départements. Cette fois-ci c’est dans le nord-ouest du pays que la grippe se développe.

En effet, c’est dans le département du Pas-de-Calais que plusieurs oiseaux ont été retrouvé mort. La cause, le virus de l’influenza Aviaire. Ce qui a bien évidemment forcé les autorités à prendre des mesures plus que drastiques. Une zone de contrôle a donc été mise en place de manière temporaire sur un bon nombre de communes par Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais. Après avoir retrouvé de nouveau des oiseaux morts touchés par le virus de la grippe aviaire, Louis Le Frand a donc décidé par arrêté préfectoral du 8 juin 2022, d’étendre la zone de contrôle temporaire. Cette zone a été instaurée le 20 mai 2022 et renforcée les 23 et 31 mai 2022. Toutes les zones du littoral du Pas-de-Calais sont désormais concernées.

La décision de maintenir la zone de contrôle temporaire jusqu’au 15 juillet a été prise par la préfecture.

Quelles sont les mesures à prendre contre le virus Influenza Aviaire?

  • Toutes les volailles, y compris les volailles de basse-cour, ainsi que tout autre oiseau captif, doivent être maintenus en permanence à l’intérieur de bâtiments ou sous filet ;
  • Aucune volaille vivante et aucun oiseau captif ne doit sortir des exploitations, commerciales ou non commerciales. Des dérogations seront possibles, après accord de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Pas-de- Calais, principalement dans le cadre d’un transfert direct vers un établissement d’abattage ;
  • Les mouvements de personnes, d’animaux domestiques et de véhicules au sein des exploitations doivent être limités au strict nécessaire ;
  • La DDPP organise, dans chaque élevage de la ZCT, des visites vétérinaires de vérification de l’application stricte des mesures de mise à l’abri et de biosécurité. L’état de santé des animaux est systématiquement contrôlé ;
  • La vente directe à la ferme des volailles abattues et des produits qui en sont issus est interdite. Les éleveurs peuvent toutefois poursuivre leur activité commerciale. Mais par une vente directe aux consommateurs sur les marchés de plein air locaux ;
  • Durant la période de maintien de cette ZCT, une surveillance accrue de l’avifaune sera réalisée.

Lire aussi: Influenza aviaire : la situation en France

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments