Skip to content

Le président de la FNC parle de son entretien avec Nicolas Hulot

Suite aux récents échanges entrés La FNC et le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot. Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux hommes ont des points de vues divergents sur la chasse. Voici le discours de ce soir de Monsieur Schraen président de la FNC.

Chers amis chasseurs,
Je me devais de vous écrire directement en dehors du communiqué officiel que la FNC a publié hier. Vous dire tout d’abords que cette rencontre ministérielle m’a laissée un goût très amère dans la bouche pour ne pas dire plus. Jamais je n’aurai pu imaginer me retrouver face à un vrai militant anti-chasse en lieu et place du ministre d’Etat en charge de la transition écologique . Comment ne pas être sidéré par le manque total de préparation de ce rendez-vous déjà reporté une fois. Il est évident que le ministre semble confondre son militantisme et sa fonction dès lors que l’on parle de chasse aux oiseaux migrateurs ou de chasse en général . Nous avions déjà remarqué qu’il perdait facilement son sang froid après ce qui s’était passé dans l’Oise sur le cerf abattu à la demande de la gendarmerie. Cela ne peut être que dramatique pour l’avenir de la chasse et des autres activités rurales si nous le laissons avancer sans résister . La longue liste à la Prévert que nous devions concéder pour chasser les oies, n’augure malheureusement rien de bon. Je pense surtout que le ministre, mal conseillé par le dogmatisme de sa conseillère venant du rassemblement des opposants à la chasse (Justine Roulot ), n’a fait qu’annoncer sa vision personnelle pour la chasse française. Les limicoles, la tourterelle, la caille, le grand tétras, le pinson et l’alouette, pour ce qui est des espèces à ne plus chasser… Les réserves nationales avec bien sûr le futur parc national de Bourgogne, pour les territoires à ne plus chasser… Le renard et les mustélidés pour les espèces à ne plus piéger .. Et pour finir les chasses traditionnelles pour le côté héritage culturel à ne plus transmettre. J’imagine aisément que cette liste n’est pas exhaustive, et que le meilleur reste à venir…
A partir d’aujourd’hui je sais dorénavant à quoi m’attendre, car le ministre a même répété à plusieurs reprises qu’il ne pouvait rien faire qui aille dans notre sens car « ses copains des ONG ne comprendraient pas qu’il cède à nos demandes ». Il fallait donc un deal ou nous donnions tout sans presque rien avoir en échange, sur des espèces et des enjeux qui n’ont strictement rien à voir les uns avec les autres.
Pourtant la régulation que nous demandons pour les oies en février est totalement novatrice, dans le cadre d’un véritable droit à l’expérimentation sur un nombre limité d’oiseaux avec des procédures de déclaration et de contrôle parfaitement cadrées, le tout sur une espèce qui se porte très bien et qui fait des dizaines de millions de dégâts chez nos voisins.
Malgré cette fin de non recevoir, nous n’allons pas abandonner aussi facilement car c’est mal me connaître.
Bien sur, au final c’est Nicolas Hulot qui décidera, mais de mon côté je continuerai jusqu’au bout pour tenter d’obtenir cette dérogation qui au delà du symbole, est juste et pleine de bon sens… Elle est même l’exemple à tester en vue d’une application sur d’autres espèces .
Bien sur je sais que votre colère est grande et que vous êtes déjà nombreux à imaginer une manifestation à la fin du mois de janvier pour exprimer votre raz le bol . Sachez que je comprends votre envie de faire entendre votre voix dans plusieurs villes de France pour défendre notre passion , quelque soit le mode de chasse de chacun.
Toutefois à ce stade il est de ma responsabilité de président national de poursuivre les négociations avec le ministre en charge de la chasse, et si nécessaire avec le Premier ministre…
Je vous ferai un point d’ici une semaine, pour vous tenir informé en toute transparence, de mes négociations sur le dossier.
Willy Schraen

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments