Skip to content

La région AURA augmente ses subventions pour la chasse

Mercredi soir, l’hémicycle régional s’est enflammé. En effet, le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait pour la deuxième assemblée plénière de l’année durant laquelle il a été voté les subventions. Ainsi, celles accordées au monde de la chasse se sont vu augmenter. Une décision valorisante étant donné les projets environnementaux menés.

3,26 millions d’euros accordés au monde cynégétique

La soirée de mercredi fut animée. En effet, le conseil régional AURA a voté le nouveau plan des subventions, destiné au monde de la chasse. 3,26 millions d’euros. Il s’agit là, du plan chasse triennal de la région. En augmentation de 9 % par rapport au précédent, il a été adopté avec 144 votes favorables, 1 abstention et 41 votes contre. Le deuxième point concerne l’amélioration des locaux de chasse, sans ligne budgétaire associée. Enfin, le troisième point est censé permettre le financement des projets « phares » de « valorisation de la chasse et de la nature ».

À la sortie, le vice-président Phillipe Meunier, a défendu les excellents résultats obtenus lors des plans précédents. Rappelant les « belles réussites » au niveau de la connaissance de la biodiversité. Tout en valorisant les dizaines de kilomètres de haies plantés, les centaines de postes de tirs surélevés et de piquets anti-collision installés. En effet, pour eux, le chasseur est un acteur majeur de la préservation et valorisation environnementale. Phillipe Meunier a aussi souligné que l’opposition « souhaitait interdire la chasse tout court ».

Lire aussi : La Région soigne les chasseurs, l’opposition se braque

Les antis-chasse en ont gros

Après une telle décision, il est logique de vous dire que l’opposition grince des dents. Même si cette décision est prise démocratiquement, les écologistes crient aux scandales. « Vous allez donner 5 millions lors de ces trois prochaines années, soit 14 euros par an et par chasseur, alors que vous donnez seulement 8 euros par an et par habitant pour la culture« , déclare Maxime Meyer opposant écologiste. La réponse du président régional Laurent Wauquiez a été sans appel, « ce n’est pas du tout caricatural. Le chasseur ne s’intéresse pas à la culture, au sport. Pour vous, il faut le rayer du champ républicain« .

Lire aussi : Région: schémas de la discorde, chasse et bien-être animal au menu de la plénière

Sur le même sujet :

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments