Skip to content

Nicolas Hulot réagit au cerf de Lacroix-Saint-Ouen

 Le ministre de la Transition écologique a donné son avis après qu’un cerf est été abattu dans le jardin d’une propriété de Lacroix-Saint-Ouen le 21 octobre dernier.

Interrogé par nos confrères du journal 20 Minutes, il a qualifié la chasse à courre de « pratique d’une autre époque ». 

«Je peux m’accommoder d’une chasse qui ne laisse pas le temps aux animaux de souffrir et qui joue son rôle de régulation, a-t-il expliqué, appelant à un débat sur le sujet. Mais cette chasse à courre qui prolonge l’agonie, qui met les animaux dans un état de panique, cela doit nous pousser à nous questionner. Nous sommes en 2017, ces pratiques-là remontent à d’autres siècles.»

«Quand bien même ces choses-là se seraient faites dans la légalité, la légalité et la moralité ne sont pas toujours associées. Il y a quand même quelque chose de choquant dans le fait qu’on puisse, comme ça, entrer dans une propriété privée», a poursuivi Nicolas Hulot.

Il appelle au débat sur le sujet en affirmant que l’agonie que subissent les animaux devait nous faire réfléchir. Et le fait d’entrer dans une propriété privée est « choquant » pour le ministre de la Transition écologique. Pour rappel, la SPA a porté plainte lundi dernier devant le tribunal correctionnel de Compiègne pour sévices graves et acte de cruauté.

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
brouard
brouard
4 années il y a

quand c est Bongrain du bourg qui entre sur une propriete privee sans autorisation et sacager lui il y a pas de probleme pour mr Hulot