Skip to content

Les verts veulent-ils abolir la chasse ?

Tout le monde ou presque a entendu parler de la primaire écologiste qui s’est terminée avec un second tour Rousseau-Jadot et la victoire de ce dernier. Que veulent les verts à propos de la chasse ? Y a-t-il une différence entre les deux candidats à la primaire et quel est le programme qu’ils mettraient en oeuvre s’ils arrivaient au pouvoir ? Demandez le programme !

Les candidats verts à la primaire et la chasse

Sandrine Rousseau

(allez voir le compte Twitter parodique Sardine Ruisseau. Un grand moment d’humour…)

  • « politique de radicalité environnementale« 
  • « renforcement du statut juridique des animaux« 
  • élevage gibier : « On arrête ça en 2022. Tout le monde est OK vu l’absurdité du truc ?« 
  • « on empêche les techniques de chasse les plus cruelles, on limite les temps de chasse« 

Yannick Jadot

  • Tuer des animaux n’est pas un divertissement et nous devons mettre fin à la chasse
  • Dans un premier temps : « interdire la chasse le dimanche »
  • Chasses traditionnelles : « Commençons par chasser de notre pays toutes les chasses illégales« 
  • « arrêt de la chasse des espèces protégées ».

Le programme officiel du parti EELV

Quel que soit le candidat, le programme des verts est très opposé à la chasse, ce qui n’est pas une surprise. On peut le retrouver sur leur plateforme en ligne : Projet.lesecologistes.fr Ces mesures sont organisées en six grands thèmes. L’un d’entre eux concerne la chasse et s’appelle « Encadrer la chasse« . On y retrouve la phraséologie habituelle des verts, tellement absconse qu’elle en devient presque incompréhensible :

  • faire évoluer notre rapport à la faune sauvage pour mettre un terme aux usages fondés sur la violence
  • encadrement drastique de la chasse, avec un grand nombre de restrictions, de contrôles et de validations
  • interdiction des chasses traditionnelles
  • interdiction de la chasse à courre et du déterrage
  • interdiction du plomb
  • interdiction de la chasse d’espèces en déclin
  • interdiction de la chasse en enclos
  • interdiction du piégeage
  • interdiction de l’élevage de gibier à fin de chasse
  • interdiction de la chasse le dimanche dans un premier temps car leur but est d’interdire la chasse le weekend.
  • création « d’espaces apaisés ». Zones où la chasse sera interdite
  • limitation du nombre de chasseurs avec visite médicale obligatoire, autorisation de port d’arme
  • permis de chasse à durée limitée qui devra être renouvelé
  • formation sur la connaissance des espèces. Nous devrions leur faire lire le livre de préparation à l’examen du permis.

Un parti intrinsèquement totalitaire

Bref, comme d’habitude le programme des verts n’est qu’une longue suite d’interdictions. Quelle société veulent-ils mettre en place ? Une société faite d’interdits ne peut pas être une société apaisée et harmonieuse. L’histoire des verts explique peut-être cette propension à tout interdire. Le secrétaire national des verts, Julien Bayou se glorifie d’avoir une mère qui est « une vraie maoïste ». Pas vraiment la bonne référence pour une société démocratique. Il faut aussi se rappeler qu’en 2015, le parti a subi une grave crise et que certaines personnalités ont claqué la porte en dénonçant une dérive gauchiste… Et bien ce n’est plus une dérive mais un vrai mouvement de fond. On sent venir les inquisiteurs, les commissaires politiques, la rééducation pour les mal-pensants. Je pense d’ailleurs faire partie des premiers wagons pour les camps !

Lors de chaque campagne électorale les verts dévoilent leur intolérance. Nous nous en faisions l’écho lors des régionales avec Julien Bayou qui stigmatisait les « boomers » et les chasseurs (voir notre article ici). La campagne des dernières municipales nous avait aussi permis de voir l’emprise de l’idéologie animaliste sur ce parti (voir notre autre article ici).

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments