Skip to content

Les chasseurs sont entrés en résistance.

Une réunion a eu lieu le 8 août 2021 pour organiser la riposte aux récentes décisions du conseil d’État. Étaient présents de nombreux représentants de la chasse française. (présidents d’associations, de FDC ou de FRC) et représentants du monde rural.

Une réunion de crise pour organiser la résistance.

Tous ces représentants d’un monde attaqué par les anti-tout ont organisé dans l’urgence cette réunion et décidé de créer un collectif qui aura pour but de défendre un mode de vie menacé par des extrémistes hors-sol. Des actions concrètes sont d’ores et déjà envisagées : une motion sera adressée au Président de la République et au Premier ministre et des actions seront organisées sur l’ensemble du territoire. “S’il le faut, on descendra dans la rue”, dit un paloumayre landais. Les chasseurs sont entrés en résistance. Il semble que le Président de la République laisse sa ministre Pompili faire ce qu’elle veut, quitte à trahir ses promesses de campagne. Il faudra s’en rappeler en 2022…

Le communiqué de presse diffusé à l’issue de cette réunion

“S’il faut entrer en résistance on sera à leurs côtés.”

Voici les réactions d’Henri Sabarot, Jean-Roland Barrère, Michel Auroux, Philippe Etcheveste, présidents des fédérations départementales des chasseurs de la Gironde, des Landes, du Lot et Garonne et des Pyrénées Atlantiques :

“Nous sommes catégoriques. Ce qui va se passer, très simplement, c’est que las de tant d’incompréhension et de mépris pour notre ruralité, nos chasseurs vont continuer à pratiquer avec toujours autant de respect pour le gibier. S’il faut entrer en résistance on sera à leurs côtés. Nous n’en pouvons plus de devoir nous excuser de nos petites joies simples dans nos campagnes. Si elles ne valent rien aux yeux de certains, cela ne leur donne pas le droit de vouloir les effacer !”

ANNONCES

Les dernières actualités

S’abonner
Notifier de
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Braghini
Braghini
1 mois il y a

Un seul mot, La chasse notre passion ,il est grand temps que chaque chasseur réagisse car petit a petit nos chasses traditionnelle vont disparaitre, des mots , des promesses mais a chaque fois on supprime , on nous interdit par des arrêtés préfectoraux ou soit disant européens , mais a l’heure actuelle qui sont les plus défenseurs de la nature par leurs actions de protection et de gestion de notre gibier car sur chaque territoire bois ,plaines , marais , bord de mer qui veille a l’entretien de celui ci , c’est bien nous et c’est pour cela qu’il va falloir réagir pour montrer notre détermination à défendre nos traditions . Aujourd’hui la chasse à la glue a été interdite mais combien d’autres chasses vont être attaquée, arrêtons cette mascarade et montront notre détermination par une grande manifestation tous ensemble , je dis bien tous ensemble dans la capitale . VOUS AIMEZ VOS LA CHASSE , LE TRAVAIL DE VOS CHIENS CAR BIENTÔT TOUT CELÀ SERA INTERDIT, NOS TRADITIONS , REAGISSONS AVEC CHAQUE PRESIDENT DE REGIONS DE TOUTE LA FRANCE REUNIE ET TOUS LES CHASSEURS, TOUS ENSEMBLE ,IL EST GRAND DE RÉAGIR. JE NE SUIS QU’UN PETIT CHASSEUR , MAIS JE SUIS PRES A DÉFENDRE LA PASSION QUE MON PÈRE M’A ENSEIGNÉ TOUT EN RESPECTANT LA NATURE . JE NE SAIS PAS CI CECI SERA LU , MAIS CELÀ EST LE CAS , IL EST GRAND DE PASSER A L’ACTION.

tiburce
tiburce
1 mois il y a

c est toute notre culture du sud ouest qui est attaquée il faut élargir ce mouvement avec les aficionados ,les pecheurs les éleveurs et conserveurs de canards ,et tout le monde rural en général

Alain
1 mois il y a

Il ne faut pas chercher une quelconque responsabilité à l’un où l’autre de nos responsables cynégétique. Chacun de nous est libre d’avoir une opinion et ce qui a changé c’est le résultat des élections municipales.
En politique ont le sais pour perdurer il faut faire passer ses ambitions avant beaucoup de considération et le mensonge est une logique.
Nous les ruraux ont ne mange pas dans cette gamelle alors maintenant il faut regarder devant en restant militant et unis car toutes les chasses vont y passer ainsi que beaucoup d’activités rurales et le pastoralisme avec le plan loup en est le meilleur exemple