vendredi 16 avril 2021

Le député Houbron et ses nouveaux amis de AVA.

Le 23 février, par Denis Plat

Dimitri Houbron, député de la 17ème circonscription du Nord (Agir Ensemble) est venu, le week end dernier, apporter son soutien à AVA pour s’opposer à la vénerie.

Un député girouette.

La cohérence ne semble pas être la qualité première de ce monsieur… Jugez-en plutôt. Passer de l’UMP, à LREM et maintenant à Agir Ensemble (quelle constance…) pour ensuite s’afficher avec des militants d’extrême gauche en forêt mérite une distinction spéciale. Nous lui décernons la médaille d’or de la girouette et de l’opportunisme. Pour utiliser une phraséologie marxiste, nous assistons à une étrange convergence des luttes…  

Quoi de mieux pour enfin exister que de s’emparer d’une question qui fait la une de la presse en ce moment ? Il est vrai que l’actualité politique manque de sujets importants dont un député pourrait se saisir… Si jamais de tels sujets venaient à se présenter nous ne manquerions pas de lui faire savoir. Des questions comme une épidémie touchant des milliers de personnes et aggravant la situation économique du pays, des tensions géopolitiques en Méditerranée ou autre… Cela lui permettrait d’occuper utilement ses fins de semaine plutôt que d’aller se balader en forêt avec ses nouveaux amis.

Un opposant aux chasses traditionnelles.

 Ce député prétend ne s’opposer qu’aux chasses qu’il juge “cruelles” mais qui va agir sur le curseur de la cruauté et où sera-t-il placé monsieur le député ? Votre démagogie ne trompe personne, vous ouvrez la voie à une interdiction totale de la chasse. Soyez cohérent (pour une fois) et rejoignez EELV avec votre amie Barbara Pompili. Vous avez d’ailleurs été un des premiers soutiens au RIP de Hugo Clément et de ses trois “parrains”. C’était un signe.

Élu (avec 60% d’abstention) d’une circonscription rurale, habitée par de nombreux chasseurs, vous risquez de déplaire fortement à votre électorat du fait de vos prises de position.

Voici le communiqué de presse diffusé après sa balade en forêt avec quelques militants marxistes. Vous noterez qu’il reprend mot pour mot la propagande d’AVA et des opposants les plus radicaux à la vénerie et à la chasse en général. Ce communiqué recèle d’ailleurs de nombreuses erreurs. en voici quelques unes :

  • AVA n’est pas une association mais juste un collectif, ce qui lui permet d’éviter des poursuites judiciaires pour ses actions illégales.
  • Vous dites, qu’en 2017, un cerf avait été abattu dans une propriété privée. Cela avait été fait sur injonction de la Gendarmerie.
  • Vous dites que l’équipage méconnait les lois et les règlements. Lesquels? Soyez précis, c’est le moins que l’on puisse attendre d’un député. Vous ne parlez par contre pas des entraves à une activité légale commises par vos nouveaux amis qui sont passibles d’une contravention de 5ème classe au titre de l’article Art. R. 428-12-1. – “Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe le fait, par des actes d’obstruction concertés, d’empêcher le déroulement d’un ou plusieurs actes de chasse tels que définis à l’article L. 420-3.”
  • Vous dites que la vénerie a été arrêtée dans certains pays. Oui, en Allemagne par les nazis par exemple. Quant à l’Angleterre, elle l’a été par Tony Blair qui a reconnu que c’était une erreur. Vous oubliez aussi de citer les nombreux pays dans lesquels elle se pratique encore avec de très nombreux équipages. Plutôt parcellaire comme information. Ce n’est d’ailleurs plus de l’information mais de la basse propagande, bien à l’image de vos amis d’AVA.

Sachez, monsieur le député, qu’une attaque contre un mode de chasse est considéré comme une attaque contre toute la chasse. Les rassemblements de soutien aux équipages harcelés illégalement le montrent bien.

- Annonces -
- Annonces -

Le salon JLC et ses partenaires

1
J'aime la Chasse a décidé de créer son salon virtuel de la chasse. Cet évènement a l'ambition d'être un véritable outil et...

Comment différencier un cerf d’un chevreuil. La nature pour les nuls et les journalistes…

2
Ces derniers temps, les médias s'intéressent à la chasse. Cependant, leur méconnaissance de la faune les rend peu crédibles. "À Péronne, les...

Un agriculteur agressé, ses cages vandalisées. La violence des extrémistes augmente.

1
Le vendredi 2 avril, à Sainte Barbe en Moselle, un agriculteur a essayé d'empêcher la destruction de sa cage de piégeage...

“Nous n’avons pas honte d’être chasseurs !”

2
Les attaques contre le monde cynégétique continuent de plus belle. Vandalisme, campagne anti-chasse, ces actes, aussi odieux sont-ils, solidarisent et unifient les...

J’aime la chasse l’émission du 11/04/2021

1
https://youtu.be/pQ41aC40VnI 🌿 SOMMAIRE DE L'ÉMISSION DU 11 AVRIL Une émission placée sous le signe de l’aérien en...
186,435FansJ'aime
455SuiveursSuivre
10,700AbonnésS'abonner
- Annonces -

Vidéos

Chasse aux pigeons dans le maïs !

Chasse aux Pigeons (adsbygoogle = window.adsbygoogle || ).push({});   chasse au pigeon avec cameras drift ghost s dans maiis coupé avec appelant vivant, formes ,...

Compilation de sangliers corses

Venez ici pour observer une compilation de sangliers corses et profiter d'un cadre splendide !   (adsbygoogle = window.adsbygoogle || ).push({});

VIDÉO : Un chasseur se fait charger et ouvrir par un sanglier lors d’un contrôle de tir.

Pour certains la chasse aux sangliers peut trés mal finir. En fin battue , Mathieu est des collègues de son équipe décide d'aller récupérer le...

“L’affaire” du cerf de Compiègne.

Le 19 septembre l'équipage de vénerie "La futaie des amis" lance un cerf en forêt de Compiègne. En milieu de matinée l'animal est arrivé...
- Annonces -

J’aime la Chasse, le média de promotion de la chasse et de la ruralité Retrouvez toutes les actualités de la chasse : vidéos de chasse, chiens de chasse, fédérations de chasse (fdc), armureries, équipements de chasse, vénerie, chasse au grand gibier, chasse petit gibier… N’ayons pas peur de dire “J’aime la Chasse” !

- Annonce -
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.