Skip to content

« Ce week end je tue :  » la photo choc des anti-chasse !


La chasse d’aujourd’hui est devenue source permanente de conflit entre chasseur , ruraux , citadins et Anti-Chasse. Notre site Vidéos de Chasse vient de trouver une photo choc et qui choquera chaque amoureux de nature et pas seulement de chasse . 

Nous pouvons y voir un chasseur , avec une roue de la fortune mais au lieu de gains il s’agit tout simplement de personnes proches, d’animaux toutes aussi choquantes les unes que les autres . En voici quelques exemples « ce week end je tue » : Mon fils, Un bébé, Un cueilleur , Un chien …. et en bas de cette image nous pouvons lire : « La chasse, tout le monde y participe » Une image explicite qui est loin des réalités actuelles des accidents de chasse . 

Ce week end je tue

Avant d’interpréter les chiffres des accidents de chasse revenons deux saisons en arrière pour la saison de chasse 2015/2016

Il y avait au total 146 accidents de chasse et dans ces accidents 65% des accidents se produisent lors d’une chasse au grand gibier. 83% des victimes sont des chasseurs Les armes basculantes sont impliquées dans 59% des accidents, suivies par les armes semi-automatiques (31%), les autres armes représentant 10% des accidents.

Mais combien était il mortel ? Nous en dénombrions 10 .

Cette année 2016/2017 compte 143 accidents soit 3 de moins que l’année précédente mais on augmente de 8 le nombre d’accident mortel pour un nombre de 18 au total .

Alors moins d’accidents sont à déplorer mais le nombre de mort à augmenter…

Sur les 143 accidents relevés, 3 sont intervenus durant une chasse au petit gibier (dont 2 auto-accidents) et 15 lors d’une chasse au grand gibier (dont 1 auto-accident). Il est trés important de rappeler

Aucun non chasseur ne figure parmi les victimes d’accidents mortels.

Voici les principales causes des accidents de cette saison :

Les principales causes d’accidents mortels sont les suivantes :
– Le tir dans l’angle des 30 degrés (50 % des accidents),
– La mauvaise manipulation de l’arme (27 %),
– Le tir sans identification (16 %).

Pour lutter contre ces accidents d’ici la fin de l’année 2017, un partenariat pilote entre la fédération départementale des chasseurs de Seine-Maritime et l’ONCFS qui sera mis en oeuvre dans ce département. Il a pour objectif de constituer un réseau de référents « Sécurité à la chasse », dûment formés et chargés de conduire des actions de sensibilisation auprès des présidents de société de chasse, des directeurs de battue et des chasseurs en général. D’autres initiatives locales, adaptées aux spécificités du terrain, ont été mises en place par ailleurs comme, par exemple, dans le département du Doubs, qui a obtenu un résultat significatif.

Nous rappelons que les règles de sécurité sont simple à appliquer , il suffit d’en prendre conscience et d’être responsable .

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
gonnot philippe
gonnot philippe
4 années il y a

très bien cette photo de « ce week end, je tue ».
je fais des photocopies et je vais l’afficher partout.
merci bien.