Skip to content

La réintroduction du chamois en Lozère

Réintroduction du Chamois en Lozére !

 

Le chamois a fait son grand retour dans les Gorges du Tarn.

C’est l’aboutissement d’un projet vieux de plus de trois ans.


(FRANCE 3 )


La fédération de chasse de Lozère est allée les chercher dans le sud des Alpes. La vallée de la gordolasque est une sorte de sanctuaire pour les chamois du Mercantour.

Fusil hypodermique sur le dos, le technicien tente une approche. Mais dès qu’il entre dans son périmètre, le chamois détale. Si cette technique frontale est vouée à l’échec, les pièges posés la veille ont fait mouche.

Il faut faire vite, en se débattant, le chamois peut se blesser. L’équipe se saisit de l’animal pour le libérer du piège. Couché sur le flanc, le chamois peut sereinement attendre l’arrivée du responsable médical.

Trois ans de travail !

Dès son arrivée, il injecte une dose de tranquillisant à l’animal. Il faut maintenant lui faire une prise de sang afin de vérifier qu’il ne soit pas porteur de maladies. La portée de l’animal peut alors commencer. Après trois heures d’efforts, le chamois est placé dans une caisse en bois, direction la Lozère.

Le lâcher des spécimens concrétise un travail de trois ans pour la fédération de chasse.

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments