Skip to content

Comptage du Liévre afin de sensibiliser à la nature et au rôle des chasseurs

Récemment, la Fédération départementale des chasseurs des deux sévres a invité le grand public à participer à un comptage nocturne au phare. Pour cette occasion, trois bus ont été affrétés, sur trois circuits : Aubigné et Marigny pour le sud du département, Saint-Varent pour le nord, pour transporter les 120 personnes présentes ce soir-là. Précédant le bus, un véhicule de la Fédération éclairait les champs au moyen de deux phares portatifs capables d’éclairer jusqu’à 200 m. Dans le car, un technicien répondait aux questions sur les habitudes, la reproduction, le régime alimentaire…

Les lièvres étaient, ce soir-là, au rendez-vous sur les trois circuits. Cependant, d’autres animaux se sont retrouvés sous les feux des projecteurs : chevreuils, renards, sangliers et autres bécasses, pour le plus grand plaisir des spectateurs, petits et grands. Chaque année, plus de 500 comptages, nocturnes et diurnes, sont ainsi organisés dans le département par la Fédération des chasseurs, pour un suivi de l’évolution des populations de nombreuses espèces. Le comptage nocturne au phare est sans doute l’un des plus spectaculaires, car il permet d’observer la faune sauvage dans des conditions vraiment particulières. Après une heure et demie de découverte, la discussion s’est poursuivie dans la salle des fêtes de chaque commune préparée par les Acca (association communale de chasse agréée) hôtes.
A l’heure de bilan, chacun a pu ainsi comparer le nombre d’animaux vus – et la compétition était féroce, particulièrement chez les enfants – et échanger sur son ressenti dans la convivialité. Cette action de découverte de la faune sauvage entre dans le cadre des animations d’éducation à la nature, mises en place par la Fédération des chasseurs.

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments