Skip to content

Chasseurs et chiens courants ont assuré le spectacle

C’est une animation inhabituelle qui régnait du côté de la salle des fêtes ce 30 janvier à Montamisé: un concours de meutes et une chasse sans fusil à la poursuite du renard.

Des hommes en tenue de camouflage ou orange fluo, des chiens de race beagle, bleu de Gascogne ou anglo-français de petite vénerie qui aboient : pas de doute, il s’agit d’une chasse. Mais une chasse un peu particulière puisque les fusils étaient restés accrochés aux râteliers.

En cette journée venteuse et pluvieuse, l’association des chasseurs de Montamisé organisait un concours de meutes en collaboration avec la FACCC (Fédération d’associations de chasses aux chiens courants) présidée par Sophie Pain et qui regroupe 160 adhérents sur le département. L’épreuve consistait à trouver et suivre la voie (*) d’un renard avec un maximum de 10 chiens sans que goupil ne soit prélevé. Les meneurs étaient à pied et non armés. Six équipages venus de plusieurs communes du département étaient représentés et dispersés sur différents points boisés des environs. « Nous sommes là avant tout pour faire découvrir la chasse sans prise, montrer la relation des conducteurs avec leurs bêtes et le dressage des chiens », indiquait Sophie Pain à l’issue de la journée.

D’abord une activité loisir

La chasse, la plus ancienne des activités humaines, objet de tant de passions, si opposées soient-elles, fut d’abord une activité de survie avant de devenir une activité loisir. Et c’est ce dernier point que les chasseurs de la Vienne cherchent à montrer au travers de telles animations ouvertes au public. Thierry Rousseau, son frère Laurent, et Aldrich, le fils, sont venus de Jazeneuil avec une partie de leur meute afin de participer à l’épreuve. Ils sont des passionnés et aiment voir travailler les chiens. A la nuit tombante, c’est le moment pour Thierry Colinet le président de l’ACCA locale de dresser un premier bilan de la journée : « La plupart des meutes ont lancé les renards, ils les ont mené et terré. C’est ce qui est demandé dans ce genre d’épreuve. Pour nous et vu le temps, c’est bien et c’était un beau concours ». C’est une équipe venue de Rom (79) menée par Florent Desbanc et Eric Gonzales qui a remporté le concours, suivie d’un autre équipage deux-sévrien, emmené par Jacky Piard.

(*) Le terme voie désigne ici l’odeur de l’animal chassé et le cheminement qu’il emprunte afin d’échapper à ses prédateurs.




ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments