Skip to content

Brigitte Bardot condamnée pour injure.

Il y a peu de bonnes nouvelles en ce moment, la condamnation de Brigitte Bardot pour injure publique à l’encontre des chasseurs et du président de la FNC Willy Schraen en est une.

Malgré ce qu’elle avait annoncée, l’ancienne star du cinéma n’était pas présente au tribunal d’Arras où elle était convoquée. Un certificat médical fort opportun lui avait permis d’éviter la confrontation.

Fin 2019, Bardot avait qualifié les chasseurs « sous-hommes » aux « tronches d’ivrognes », porteurs des « gênes d’une barbarie cruelle héritée de nos ancêtres primitifs ». Puis elle s’était attaquée au président de la FNC « ce prédateur au gros visage plein de suffisance ». A défaut d’être présente, l’ancienne actrice avait adressé une lettre au président du tribunal admettant des « propos un peu rudes ». Il faut noter que la publication qui comporte ces propos est toujours en ligne sur le site de la fondation qui porte son nom. La justice pourrait-elle l’obliger à les retirer ?

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dominique Marandin
Dominique Marandin
1 année il y a

Triste bonne femme et triste fin de vie pour quelqu’un qui a nourrit le scandale lors de ces années de gloire. Elle peut donner des leçons aux autres….. Affligeant !