Skip to content

Attention aux canards !

Vol de Canards et Matériel dans les huttes.

 

Des histoires qui deviennent de plus en plus régulières et qui finira toujours mal pour les voleurs et les irrespectueux des chasseurs et de leur travail.

La voix du nord nous indique en effet que certaines sociétés de chasse et association vont mettre les bouchées double pour endiguer ce phénomène.

« Si un jour j’en surprends un en train de me voler je lui balance un coup de fusil. » Aussi, si Teddy Legallais, président de l’association Les Sauvaginiers de Lécluse, calme ses troupes, il n’en est pas moins très en colère. « De plus en plus, nous sommes confrontés à des personnes voulant se faire de l’argent à bon compte. » En plus des vols de canards, qui gomment d’un coup des années de sélections et de soins, on constate des détériorations sur le matériel et les installations des chasseurs.

286922318_B979071705Z.1_20160628152339_000_G907455PR.1-0

Dernièrement grâce à la solidarité des huttiers, des suspects ont été interpellés et devront s’expliquer prochainement devant le tribunal. Mais le président ne veut pas en rester là. « On vient d’ajouter un alinéa à l’article 12 de nos statuts, qui consiste à exclure tout adhérent impliqué dans une affaire liée à un vol de canard ou à du matériel se trouvant dans les huttes. Il faut que nous puissions réagir légalement, car je crains que ces vols s’étendent aux villages voisins, à Paluel où Arleux par exemple. »
La chasse au gibier d’eau se pratique avec des canards appelants sélectionnés durant plusieurs années et dont le rôle est d’attirer, par leur cri, d’autres canards à tuer. Selon la race, leur prix varie entre une quinzaine d’euros et 300 euros pour les oies rieuses. Ces canards vivent jusqu’à une vingtaine d’années.

 

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments