Skip to content

Un dimanche à la chasse. Les chasseurs invitent les non chasseurs

Cela fait déjà quelques années que l’opération « Un dimanche à la chasse » se déroule le troisième dimanche d’octobre. Son succès est grandissant. Il s’agit d’une opération de communication intelligente permettant de combattre clichés et propagande.

Un dimanche à la chasse, une opération de communication intelligente

Plus les français connaissent la chasse, plus ils l’apprécient. C’est l’enseignement principal d’un sondage commandé par la FNC et réalisé par l’IFOP le printemps dernier. Fort de ce constat, plusieurs fédérations départementales et régionales renouvellent l’opération « Un dimanche à la chasse. » Le principe est simple, inviter des non chasseurs à découvrir notre passion. Les non-chasseurs vont donc se plonger pendant une matinée au cœur d’une partie de chasse telle qu’elle est pratiquée sous ses formes les plus diverses dans les départements participant à l’opération. Ceci devrait permettre de chasser les préjugés, de montrer notre engagement en faveur de la protection de la nature, de prouver notre volonté de développer des relations harmonieuses avec un public qui ne connait pas cette activité. Il s’agit aussi de combattre les mensonges et la propagande des groupuscules anti-chasse qui sont bien trop présents dans les médias.

Comment participer ?

L’opération « Un dimanche à la chasse » est mise en oeuvre par des sociétés de chasse qui sont recensées sur le site internet des FDC. Il suffit de le consulter et de s’inscrire. Le troisième dimanche d’octobre, les volontaires et les chasseurs se retrouvent devant les mairies des communes concernées, les invités sont ensuite emmenés au rendez-vous de chasse où leur sera offert un café de bienvenue. Le directeur de chasse présentera ensuite la journée. A l’issue de la chasse tout le monde est invité à partager un repas pendant lequel les échanges pourront continuer. Les invités se verront remettre un livret expliquant les enjeux et les modalités de la chasse dans le département. Vous pourrez consulter ici celui de la FrancheComté à titre d’exemple.

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments