Skip to content

Un maire prend un arrêté contre l’ours : « Est interdite la divagation des ours sur tout le territoire de la commune »


« Considérant que l’introduction de l’ours est dangereuse, inopportune et incompatible avec les activités pastorales et touristiques… Considérant que la commune d’Ustou ne peut tolérer plus longtemps la présence illégale de prédateurs introduits par l’État, sans procédure de consultation… Est interdite la divagation des ours sur tout le territoire de la commune », stipule l’arrêté pris vendredi par le maire DVG du village d’Ariège de quelque 300 habitants, Alain Servat.

Le maire a créer cet arrêté pour se décharger en cas probléme avec un ours sur sa commune , il explique  « Je me protège par rapport à une catastrophe qui peut arriver. Si quelqu’un est attaqué sur ma commune, c’est moi le maire qui suis responsable ». Le maire ne peut plus être tenu pour responsable si un accident de personne survient sur sa commune.

Le village d’Ustou est situé dans le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises, à une encablure de l’Espagne, dans la même région de Couflens où le 16 juillet, 208 brebis étaient tombées d’une barre rocheuse après une attaque d’ours.

 

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments