Skip to content

Val-d’Oise : un maire s’insurge contre la chasse aux sangliers dans une forêt

Il est monté au front contre la préfecture du Val-d’Oise. Jean-Pierre Enjalbert, maire de Saint-Prix, dénonce la chasse administrative aux sangliers qui s’est déroulée mercredi 15 mars, en forêt de Montmorency, sur le territoire de sa commune, rapporte la Gazette. Il dénonce « la folie consistant à organiser une journée de chasse administrative supplémentaire à ce que l’Onf (Office National des Forêts) avait prévu, un mercredi, jour des enfants, à proximité de notre maison de la Nature et du centre de formation Cpcv ».

Dans un courrier, il s’interroge :

Comment l’État espère-t-il que la commune joue son rôle de prévention à l’égard des écoles, des familles et des promeneurs ? Veut-on vraiment qu’un drame se déroule dans la forêt de Montmorency ?

Secteur compliqué

De son côté, la préfecture se défend : « Ces battues de décantonnement ne donnent pas lieu à des tirs. En effet, l’objectif est de faire bouger les animaux sur des zones de remise où personne ne chasse, pour que demain, lors de la battue Onf, il y ait des animaux présents à tirer. »

Les autorités ajoutent que la forêt de Montmorency est un secteur compliqué, où les populations de sangliers ne baissent pas, alors que les dégâts de gibier augmentent.

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments