Skip to content

« L’Ecole Buissionniére » un film splendide au cœur de la Sologne réalisé par Nicolas Vanier


Nicolas Vanier est venu au conseil régional, lundi à Orléans, dévoiler en primeur la bande-annonce de “ L’École buissonnière ” qui sort le 11 octobre.

On connait plus ou moins bien Nicolas Vanier, lui l’amoureux des grandes traversées solitaire dans le grands nord.  l’aventurier-réalisateur a consacré son quatrième opus cinématographique à la terre de ses origines, la Sologne.

L’histoire est belle , celle d’un  d’un jeune orphelin parisien envoyé dans une ferme où il se lie d’amitié avec un braconnier qui va l’initier aux mystères de la nature.

François Cluzet, Éric Elmosnino, François Berléand, Valérie Karsenti sont les grands acteurs de ce film . Mais la vraie star, c’est la Sologne, célébrée par l’un de ses enfants. « J’ai grandi dans la ferme de mon grand-père, j’y ai mes racines profondément ancrées, et le moment était venu pour moi d’écrire un film sur cette terre que j’aime tant », explique le cinéaste à La nouvelle république.

Il s’emporte quand il voit de riche proprietaire grillager toutes leurs parcelles « Ces gens sont en train de tuer la Sologne en la transformant en prison. C’est un cancer qui la ronge », déplore le réalisateur. Ils ne lui ont d’ailleurs pas ouvert leurs portes pour le tournage. « Ce sont plutôt les petits propriétaires qui m’ont accueilli, ceux qui ne mettent pas de clôture. »

Le film a failli ne jamais voir le jour, la faute au manque de soutien financier. Mais la Région Centre Val de Loire et de Ciclic on permis de recolter 450.000 €. L’avant premiere se tiendra à Blois, le 16 septembre, suivie d’une soirée à Chambord. « L’École buissonnière » fera l’ouverture du nouveau festival du film de Lamotte-Beuvron le 6 octobre. 

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments