C’est la période de fenaison !

À l’heure où les changements climatiques perturbent les cultures et où l’autonomie alimentaire des élevages est un enjeu de plus en plus crucial, bien gérer sa période de fenaison est indispensable. Les exploitants doivent assurer la quantité et la qualité du fourrage qui sera donné aux animaux. En trois semaines-un mois se jouent six mois d’alimentation des troupeaux.

Période de fenaison et barre d'effarouchement

Pour les pays d’Europe du Nord, la période de fenaison débute au début du printemps (mi-mai). Elle prend fin à l’approche des derniers jours de juillet. En général, cette pratique ne nécessite qu’un seul passage, mais une deuxième coupe (appelée « regain ») peut être nécessaire durant l’été.

Lire aussi : Péguilhan. Le 4 juin, la fenaison comme autrefois

Parcours de fenaison

Il est important pour les agriculteurs d’être très vigilants lors de leurs passages. Par expérience, certains indices leurs permettent de travailler sans problèmes :

  • Une chevrette esseulée, signifie surement que le faon n’est pas loin,
  • Interdiction de toucher un faon, même si vous croyez qu’il est abandonné,
  • Utilisation de la méthode du « fauchage centrifuge »
  • L’usage d’une barre d’effarouchement évite de faucher de nombreuses espèces (comme les oiseaux nichant au sol)

Sur le même sujet :