400kg de viande de sanglier pour les plus démunis.

Dans le cadre de l’opération « Les chasseurs ont du cœur », la fédération des chasseurs d’Indre-et-Loire a offert, à la banque alimentaire de Touraine, 400 kg de viande de sanglier. L’opération qui eu lieu vendredi, a permis une nouvelle fois aux chasseurs de faire preuve de leur esprit de solidarité.

500 barquettes de viande offertes

Cette année, malgré le contexte sanitaire, la fédération d’Indre-et-Loire a offert 500 barquettes de 800 grammes à la banque alimentaire de Touraine. Cette opération s’est effectuée en collaboration avec la réserve de Beaumarchais, qui élève du grand gibier (sangliers, bisons cerfs, ou encore autruches). Ils ont ainsi fourni une vingtaine de sangliers qui ont par la suite été acheminés à l’abattoir de Vendôme.

Pour la distribution, nous nous appuyons sur des associations partenaires comme la Croix-Rouge, les CCAS… Ce sont 2.000 bénéficiaires qui vont recevoir ces barquettes et déguster cet excellent gibier.

Pour cette belle opération, la fédération des chasseurs a investi pas moins de 5 000 € afin d’aider les plus démunis. La première opération similaire avait eu lieu en 2012. Ainsi, vendredi, les barquettes ont été chargées dans un camion frigorifique et seront distribuées durant la semaine dans tout le département. Ce beau geste permettra à beaucoup de déguster un met de qualité, valorisant ainsi la venaison et la solidarité des chasseurs.

Don de faisan aux Restos du Cœur.

Les chasseurs ont grand cœur. En Seine-Maritime, les chasseurs remettront, mardi 15 décembre, 1 000 faisans aux Restos du Cœur. Le gibier a toujours cette réputation de met de fêtes et d’exception, ce beau geste trouve tout son sens en cette période de Noël.

Un don exceptionnel pour ces fêtes de fin d’année

La fédération départementale des chasseurs de Seine-Maritime a décidé d’offrir 1 000 faisans aux Restos du Cœur afin de permettre à des gens d’accompagner leurs repas de Noël avec du gibier. La remise officielle se fera mardi 15 décembre à 10 h 30, dans les entrepôts des Restos du Coeur. C’est-à-dire 893 Rue de la Lande à Mesnil-Raoul.

« La viande de gibier est considérée à juste titre comme un mets de fête, mais ce qu’on ignore souvent c’est que ses qualités nutritionnelles sont supérieures à celles de viandes d’animaux domestiques. »

Alain Durand, président de la FDC 76 sera présent lors de cet évènement. A l’approche de Noël, dans le contexte que nous connaissons et subissons tous, lié à la crise sanitaire, la FDC 76 souhaite s’engager pour les plus démunis. Nous tenons à féliciter la FDC 76 pour son engagement.

Un don exceptionnel aux sinistrés de la tempête Alex de 80 000€

Les chasseurs ont du coeur, les chasseurs sont solidaires. Une nouvelle fois, cette générosité et cette solidarité viennent d’être prouvées par les chasseurs des Alpes Maritimes. En effet ces chasseurs ont offert 80 000€ aux sinistrés de la tempête Alex, ces personnes victimes des dernières inondations ayant eu lieu dans les vallées de la Vésubie et le Roya.

Un geste exceptionnel de 80 000 euros pour les sinistrés de la tempête

C’est un geste qui mérite les honneurs de la rédactions et du monde cynégétique national. En effet ce don permettra à des nombreuses personnes de sourire un peu plus après le drame vécu. Le président de la fédération des chasseurs des Alpes Maritimes s’est donc exprimé sur le geste :

« Nous sommes intervenus dès le départ sans interférer avec les secours en louant des hélicoptères pour amener des vivres dans les lieux reculés. Puis en apportant de la nourriture pour les animaux car les vivres et habits ne manquaient pas grâce à l’extraordinaire solidarité départementale, nationale et aux interventions des pouvoirs publics. Comme nous l’avions déclaré dès les premières heures nous passons à la seconde phase de l’aide des chasseurs avec ce chèque de 80 000 euros fait au fond d’aide du conseil général.

Ces sous proviennent des chasseurs et eux seuls et correspondent aux excédents financiers de l’année dernière obtenus grâce à la bonne gestion de notre Fédération.avant de préciser qu’un troisième volet de cette solidarité va intervenir au profit des sociétés de chasse impactées en accordant des conventions inondations  qui leur permettront d’intervenir auprès de leurs mairies pour réparer certains dégâts prioritaires qui ne peuvent être pris en charge pour le moment vu l’ampleur des travaux à réaliser ».

Encore félicitations à cette fédération pour ce geste.