Accidents de chasse, le bilan de la saison 2020-2021. La baisse continue.

Depuis 1999, l’ONCFS avant et maintenant l’OFB, dresse un bilan des accidents de chasse de la saison écoulée. L’OFB vient enfin (4 mois de retard…) de mettre en ligne le bilan de la saison écoulée. Voici l’analyse que nous pouvons en faire.

La communication de l’OFB

Pour la saison 2020-2021, l’OFB recense 80 accidents dont 7 mortels. Ces derniers concernent 6 chasseurs et 1 non chasseur. L’OFB accompagne la publication de ces chiffres d’une communication sur deux sujets importants.

  • L’OFB et la gendarmerie ont mené une grosse opération de contrôle au niveau national pendant le weekend des 19 et 20 novembre. 700 agents de l’OFB et des gendarmes ont contrôlé plus de 2700 chasseurs. Il s’agissait de vérifier la bonne mise en oeuvre des règles de sécurité et le respect des prélèvements des espèces soumises à plan de chasse ou quota. 70 chasseurs ont été verbalisés et une dizaine de procédures judiciaires sont ouvertes pour de possibles délits. Il est dommage que l’OFB ne détaille pas les causes des verbalisations. Ce serait plus pédagogique que d’annoncer des chiffres bruts. Mais le ministère veut-il faire de la pédagogie ou seulement de la répression ?
  • Le partage des forêts publiques. L’OFB annonce la mise en place par l’ONF d’une carte interactive permettant de localiser les actions de chasse prévues et en cours dans les forêts domaniales. Précisons que l’on ne peut y chasser que deux jours par semaine. Ajoutons aussi qu’il est interdit de chasser à tir les mercredi, samedi et dimanche dans les massifs les plus fréquentées (comme ceux d’Île de France), Nos opposants et les verts mentent donc quand ils parlent de l’impossibilité de se promener le weekend. Même le ministère de la transition écologique le dit…
  • À la demande du Gouvernement, l’OFB continuera ces grandes opérations de contrôle. A bon entendeur…

—> carte interactive ONF

Un bilan décevant dans la forme et dans le fond

Ce bilan arrive avec quatre mois de retard. Nous avions espéré que ce délai supplémentaire avait été mis à profit pour nous livrer une analyse fine et détaillée de ces accidents. Il n’en n’est rien. Des chiffres bruts, du copier-coller des conseils et règles de sécurité. Bref, c’est décevant. Ne mérite pas la moyenne dirait un professeur à son élève. N’oublions pas que la fusion ONCFS-OFB n’a laissé que 10% de chasseurs au conseil d’administration de l’Office… Nous en voyons le résultat. Les FDC attendaient comme nous ce bilan avec impatience. Ils sont déçus, nous les comprenons. Il est impossible de d’entreprendre des actions de formation sans une analyse précise des accidents. Il ne faudra pas que l’OFB nous dise que la sécurité est son souci principal. La répression semble devenue la seule politique de cet organisme. C’est plus facile.

—> Bilan des accidents chasse 2020-2021 (OFB)

Les principales causes d’accidents

  • Le non-respect de l’angle des 30° : il reste la principale cause des accidents au grand gibier : 35% et cumulé avec les tirs dans la traque : 25% (qui par définition sont des tirs dans les angles de 30°), il représente à lui tout seul 60% des accidents lors des chasses au grand gibier.
  • Le tir sans identifier, au grand comme au petit gibier, reste particulièrement important (19% des accidents petit et grand gibier confondus).
  • Les auto-accidents (29%) restent toujours aussi élevés.
  • Les tirs en direction des routes ou habitations qui sont à l’origine d’accidents, mais également d’incidents (pas de victimes physiques) restent encore trop nombreux.

Il est incroyable que 60% des accidents de chasse au grand gibier soient dus au non respect d’une règle pourtant simple à comprendre : respect de l’angle de 30° et ne pas tirer dans la traque ! Comment faudra-t-il le dire et le répéter ? Petit commentaire supplémentaire, certains veulent interdire les carabines or les tirs qui ne respectent pas l’angle de 30° ou qui sont dans la traque sont tout aussi dangereux avec un fusil. La carabine n’est pas en cause, c’est le tireur.

La rédaction vous conseille :

—> Sécurité à la chasse. “Tenir un fusil entre ses mains est une chose grave.”

—> Oui, la sécurité à la chasse s’est améliorée ! Vérification