Skip to content

Des chasseurs sauvent un cerf condamné

Passer du temps dans la nature, observer, c’est connaître son environnement et les populations animales présentes. Dans la Vallée du Giffre, un chasseur (Mountain Hunter) raconte comment lui et d’autres chasseurs ont sauvé un cerf pris dans les fils d’un parc à chevaux, qui semblait pourtant condamné. Une belle histoire qu’il nous raconte et partage à découvrir ci-dessous.

Le cerf sauvé par des chasseurs

Moutain Hunter, fier de l’action et d’avoir sauvé le roi de la forêt raconte l’histoire. Telle une fable on rencent la joie et le bonheur de sauver un tel animal.

« Hier matin je pars pour faire ma petite sortie brame du cerf. Je passe devant chez un copain qui me dit qu’il y a un cerf, coincé dans les fils de parc à chevaux juste en face. Je m’arrête donc pour voir ça. Les pompiers arrivent, ils n’ont pas de fusil hypodermique, ils appellent ceux d’une autre caserne. Les pompiers préparent les fléchettes et y vont. Le problème c est que la portée est très courte 10 /15 mètres, ils tentent un premier tir, loupé ça passe en dessous , ils étaient trop loin. Ils retournent préparer une nouvelle fléchette, et l’attaquent par un autre côté. L’approche est bonne, le tir parfait. Quelques dizaines de minutes plus tard, ce beau jeune cerf 10 cors irréguliers s’endort, il faut agir vite. Munis de pinces coupantes, nos chasseurs et les pompiers vont libérer ce beau bébé en coupant ces mètres de fils de parc entortillé sur sa ramure et autour de son cou. Enfin, libéré, il mettra quand même quelques minutes à se relever après la piqûre stimulante, et retrouvera son bois en titubant. Bravo et merci aux chasseurs, aux pompiers et riverains ».

Lire aussi : Écouter le brame : où, quand, comment ?

Découvrez le reportage photos et vidéos

Sur le même sujet :

ANNONCES

Les dernières actualités

ANNONCES

ANNONCES