Un chasseur demande la démission de Willy Schraen.

Willy Schraen 2016

En ce moment plus que jamais, la politique est au coeur des débats. Le deuxième tour des élections présidentielles arrivant à grands pas les échanges se font plus tendus.

Willy Schraen a été interpellé par un chasseur sur les réseaux sociaux :

Monsieur Schraen, J’espère que si Marine Le Pen remporte le second tour, vous démissionnerez de votre présidence. Je suis chasseur et j’attends de vous que vous défendiez les chasseurs et la chasse et non pas que vous preniez position politiquement. Consacrez vous à défendre nos intérêts à 100% et les vaches seront bien gardées ! Bien cordialement.

Personne avec Pseudo Facebook

La réponse du président Willy Schraen ne sait pas fait attendre :

Défendre la chasse, c’est bien ce que je fais, soyez en sûr ! Et même si des choses ont été difficiles avec Macron sur certains dossiers, avec le Pen ça aura au moins le mérite d’être clair sur notre avenir. On ira la pêche, enfin si on peut encore… après si vous souhaitez voter sur d’autres critères que la chasse, je n’ai rien à dire sur ce choix, et je m’interdît même de dire quoi que ce soit. Mais pour la chasse, c’est le pire choix pour notre avenir… de là à démissionner parce qu’on est pas d’accord politiquement, moi je ne vous demande de rendre votre permis parce que vous voulez faire élire une animaliste anti-chasse…

Willy Schraen

Le président Willy Schraen a toujours défendu la chasse, nous connaîtrons le verdict des élections le 24 avril.

Marine Le Pen répond à l’interdiction de la chasse le week-end

Marine Le Pen parle de chasse

Si la course à l’Élysée est lancée depuis plusieurs semaines, toute voix est bonne à récupérer. Dans l’émission médiatique de TF1, « 10 min pour convaincre », Marine Le Pen répond à la question de l’interdiction de la chasse le week-end.

Marine le Pen, pour ou contre la chasse le week-end ?

Si la chasse est au cœur des débats politiques, c’est pour une bonne raison. 1 000 000 de chasseurs en France ce n’est pas rien, le poids électoral est important. Ainsi, depuis peu, les chasseurs entendent les annonces, les propositions promises aux chasseurs pour les prochaines années. Loin d’être dupes, les chasseurs avancent à tatillon cette année. Après 5 années de politique contre les chasses traditionnelles, le monde de la chasse observe et écoute attentivement chaque propos. Les derniers en date concernant Marine Le Pen, la séquence est brève, mais la réponse est claire.

Dans une émission politique sur TF1, la journaliste Anne-Claire Courdrey accueille Marine Le Pen, candidate RN au second tour de la présidentielle. Vient alors la question de la chasse. Anne-Claire Courdrey demande, « seriez-vous pour l’interdiction de la chasse le week-end ? ». Ce à quoi répond Marine Le Pen en bégayant, « Je… Je suis sûre qu’on va réussir à créer une discussion pour que… Euh… Euh… Se partager en réalité le temps, le week-end, pour que les chasseurs puissent chasser et que les promeneurs puissent se promener, et ce, en toute sécurité ». Une réponse qui en dit long et qui prouve, ainsi, que la chasse subira le mandat de la candidate RN.

Pour retrouver l’extrait de cet interview, rendez-vous sur la page de SOS Cynégétophobie.

Sur le même sujet :